Et si on pouvait être autonome en énergie ?

économiser énergie

La maison autonome en énergie apparaît comme l’alternative phare de 2018. Maison bioclimatique, habitation zéro émission de carbone ou encore maison écologique, les termes pour désigner cette montée en puissance de modes de production d’énergie sont nombreux. Que ce soit dans une optique éco-responsable ou pour gagner en indépendance et réaliser des économies importantes, comment parvenir à une autosuffisance énergétique ?

 

L’électricité représente un coût important pour les ménages, particulièrement le chauffage qui représente 70% des factures d’énergie. Toutefois et contrairement aux idées reçues, le photovoltaïque est aujourd’hui largement rentable comme alternative à la production d’énergie. Des systèmes très performants et adaptés à plusieurs budgets sont accessibles ainsi que de nombreuses aides gouvernementales ou d’organismes privés pour favoriser et encourager l’utilisation d’énergies renouvelables. En effet, avec l’explosion des ventes de panneaux solaires à l’échelle mondiale, les fabricants ont beaucoup investi en recherche et développement.

 

Le photovoltaïque, bien installé (exposition, et installation aux normes) ne requiert aucun coût de fonctionnement. Il permet une économie importante sur le budget du foyer comme l’énergie utilisée, le soleil, est gratuite. Dans tous les cas, une autosuffisance partielle en énergie permet de réduire largement le montant final de la facture de votre fournisseur. A savoir, les particuliers peuvent opter soit pour la vente totale de leur production d’électricité à EDF-Obligation d’Achat Solaire, soit pour l’autoconsommation avec revente du surplus.

 

Même si vous décidez de vendre votre énergie supplémentaire à EDF (qui est le seul fournisseur à racheter l’excès d’énergie produite chez les particuliers), vous pouvez opter pour un autre fournisseur moins cher ou qui conviendrait mieux à vos consommations. Pour connaître les fournisseurs d’énergie de votre ville, cliquez ici.

 

Vous pouvez également faire en sorte de gagner en autonomie d’énergie grâce à une maison écologique. La maison passive par exemple, est un modèle de construction de maison écologique qui se veut économe en énergie. Tout en étant confortable et abordable, la maison passive permet jusqu’à 90% d’économies d’énergie par rapport à une habitation traditionnelle grâce à son système de chauffage autonome.

 

La maison peut se passer d’un chauffage typique avec son excellente isolation et l’énergie solaire (énergie extérieure) qu’elle utilise. La chaleur dégagée à l’intérieur ainsi que celle apportée par l’ensoleillement peuvent suffire aux besoins de chauffage des habitants. A l’inverse, dans un habitat traditionnel, le chauffage ne sert qu’à compenser la mauvaise isolation qui provoquent les pertes de chaleur. L’isolation performante permettra d’éviter la déperdition du chauffage et fera en sorte d’avoir une température régulée à travers les différentes saisons.
Également, grâce à la domotique, votre maison devient intelligente. Elle va permettre d’automatiser et d’améliorer les tâches dans la maison. Il est possible de contrôler à distance les différentes fonctions de votre logement (ouverture des volets, chauffage…), pour cela vous devez connecter votre box internet à une box domotique. Pour connaître toutes les offres de box existantes, vous pouvez visualiser cet article comparateur.

 

Les  maisons passives couplées à des moyens alternatifs de production d’énergie et quelques gestes simples pour éviter le gaspillage et la surconsommation d’énergie pourront vous aider à aller vers une autonomie d’énergie et à moyen terme.